Inévitablement, alors que la pandémie de coronavirus progresse et que les mesures de confinement nationales entrent dans leur troisième mois, l’attention du public a commencé à entrevoir la lumière au bout du tunnel. En effet, les entreprises et les gouvernements se concentrent de plus en plus sur leur stratégie de sortie. Les plus grandes firmes internationales se penchent d’ailleurs sur le sujet sérieusement en envisageant plusieurs cas de figure, pensant même repousser le retour au bureau à 2021. Mais le retour à la normalité soulève de nombreuses questions sur ce à quoi ressemblera cette nouvelle “normalité” justement dans le monde post-covid.

Il n’y aura pas de retour instantané à la “situation antérieure”, ni de réinitialisation immédiate. Au contraire, des éléments de la normalité à laquelle nous nous sommes habitués au cours du premier semestre 2020 seront intégrés dans notre vie quotidienne dans un avenir prévisible. Notre nouveau quotidien sera une combinaison de nos habitudes d’avant le confinement et des nécessités que nous avons adoptées pendant cette période de changement sans précédent.

Pour les entreprises, il n’en va pas autrement. Les employeurs qui envisagent de revoir leur personnel au complet au bureau dans un mois ou deux devront prendre patience. Les entreprises ne peuvent pas ignorer les leçons des six derniers mois. Voici donc quelques suggestions sur la meilleure façon de se préparer à la “nouvelle normalité”.

Communication, communication, communication

La communication reste l’aspect le plus important de la gestion de la main-d’œuvre. On ne cesse de le répéter mais les valeurs d’honnêteté et de transparence au sein d’une entreprise sont la clé d’une bonne communication. Et cela doit être impulsé par le haut. En période d’incertitude, une communication efficace des dirigeants vers leurs employés est déterminante. 

Le manque de clarté sur ce que l’avenir nous réserve peut être extrêmement difficile, en particulier lorsqu’il y a des pertes d’emploi potentielles ou des soucis de congé à prendre en considération. Les chefs d’entreprise doivent essayer de tenir leurs employés aussi informés que possible de leurs projets, en répondant à toutes les questions même les plus gênantes  telles que : “Quand prévoyez-vous de rouvrir le bureau, à quoi cela ressemblera-t-il pour l’entreprise et à quoi cela ressemblera-t-il pour moi en tant qu’individu ?”. 

Il est important de rester ouvert à la communication, en particulier si les plans de l’entreprise changent et que des restructurations sont à prévoir. En effet, rester transparent sur la situation de l’entreprise est primordial pour permettre aux employés de faire face aux nouvelles et de se préparer. De plus, en impliquant vos salariés dans le processus décisionnel et en leur donnant un espace pour poser des questions et exprimer leurs doutes ou leurs préoccupations, vous vous assurez de prendre les meilleures décisions possibles pour votre personnel, ainsi que pour l’entreprise.

Se concentrer sur l’individu

Quelle que soit la cohésion de votre équipe ou la résistance de votre culture d’entreprise, l’isolement et le télétravail des deux derniers mois auront mis en évidence le fait que chaque équipe est composée d’individus différents. Il est important de se rappeler que tous les employés n’auront pas eu la même expérience du travail à distance, donc pour les chefs d’entreprise, l’accessibilité et l’empathie seront cruciales pour comprendre les besoins de leur personnel.

Un certain nombre d’études ont été réalisées sur l’impact de l’isolement sur la santé mentale. Cependant, la fin de l’isolement créera une toute nouvelle expérience d’anxiété pour de nombreux employés. Certains peuvent souffrir de problèmes médicaux qui les exposent davantage au virus, tandis que d’autres peuvent être paralysés par des engagements de soins à domicile. La sensibilité aux besoins de chaque membre de l’équipe sera essentielle à une gestion efficace des activités après le confinement.

Outre la priorité accordée à une communication ouverte et à l’empathie, les entreprises peuvent également prendre des mesures pratiques en investissant de manière significative dans le bien-être de leur personnel. Des instants de paroles dédiés pourront être envisagés également pour soulager les employés de leur stress. Et pourquoi pas envisager des mesures de coaching pour aussi préparer mentalement les salariés à la reprise du travail dans des conditions totalement nouvelles. 

Donner la priorité à la santé et à la sécurité

Lorsque les entreprises commenceront à regagner leurs bureaux, il est clair que certaines formes de distanciation sociale seront encore nécessaires pour assurer la sécurité des employés. La santé des membres du personnel doit être une priorité pour toutes les entreprises, et les employeurs devraient prévoir des indemnités dans la mesure du possible. 

L’espace physique des bureaux devra être modifié pour tenir compte de l’espacement, et les habitudes de travail devront être adaptées pour inclure des mesures d’hygiène plus importantes tout au long de la journée. Ces modifications doivent être communiquées à l’avance au personnel pour lui permettre de retourner au bureau en ayant la certitude que sa santé et sa sécurité sont sauvegardées en priorité.

En outre, le confinement a prouvé à de nombreuses entreprises que le travail à distance est une option viable et, par conséquent, beaucoup d’entre elles intégreront des modalités de travail plus souples dans leurs activités quotidiennes. Il est important d’impliquer vos employés dans ces décisions : interrogez votre équipe pour savoir comment ils préféreraient travailler après le confinement et intégrez ces informations dans vos plans. Il y a de fortes chances que beaucoup d’entre eux souhaitent et s’attendent à plus de flexibilité à l’avenir. 

Rester flexible

La pandémie de coronavirus a fondamentalement changé notre vision du monde. Par conséquent, la façon dont les entreprises fonctionnent devra également changer. Le meilleur atout d’une organisation est son personnel, il est donc temps de le fidéliser. Des solutions de formation et de bien-être à long terme qui donnent la priorité aux besoins de l’individu et qui peuvent être mises en œuvre à distance, comme le coaching digital, aideront non seulement le personnel à traverser cette période difficile, mais lui apporteront également un coup de pouce en termes de productivité et de fidélisation pour l’avenir. Si les entreprises doivent commencer à construire pour l’avenir, une grande partie de cette tâche consiste à rester concentré sur les petites choses qui touchent le personnel au quotidien. 

La situation continue à évoluer au quotidien et le retour au bureau en toute sécurité et avec succès se passera dans des conditions différentes pour chaque entreprise – le plus important pour l’instant est de rester agiles et flexibles. Si les choses ne se déroulent pas comme prévu ou si des facteurs externes comme une deuxième vague de virus imposent un nouveau confinement, il sera essentiel de pouvoir adapter rapidement ses plans pour minimiser les perturbations de l’activité.

 

C’est la nouvelle normalité, la nouvelle réalité des affaires, dans laquelle seules les entreprises agiles, les stratégies agiles, les processus agiles et les personnes agiles réussiront. Pour vous préparer à l’avenir et vous épanouir dans votre travail, consultez notre livre blanc “Future Proofing Your Business with an Agile Workforce” disponible en anglais.