Par Yannis Niebelschuetz, Directeur général CoachHub

Aujourd’hui plus que jamais, les employés sont confrontés à des environnements de travail en évolution rapide. L’importance de rester agile en période de changements brutaux est cruciale pour l’avenir de toute entreprise. La pratique du télétravail est en augmentation constante mais s’avère dans la plupart des cas être une option occasionnelle ou volontaire, suggérée par le salarié, loin d’être une norme dans la culture du travail. Néanmoins, comme des équipes voire des départements entiers travaillent aujourd’hui à distance, ne serait-ce que temporairement, les entreprises sont confrontées à un tout nouveau défi : faire en sorte que les salariés soient toujours en mesure d’effectuer leur travail avec succès et en toute sécurité, même en télétravail. 

La santé et le bien-être des collaborateurs devant toujours rester la priorité, et alors que les entreprises se tournent de plus en plus vers des modèles de travail à distance, voici quelques conseils pour gérer efficacement ses équipes en période de bouleversements: 

1. Atténuer les perturbations

Bien qu’il ne soit pas question de faire comme si de rien n’était quand une crise surgit, le premier grand défi que doivent relever les dirigeants est de faire en sorte que le plus grand nombre possible de fonctions commerciales ne soient pas perturbées. Lorsque la routine des salariés est bouleversée, les entreprises doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour apporter autant de normalité que possible. Prévoir des réunions régulières et respecter des horaires préétablis peut être aussi important que de fournir la flexibilité requise, en particulier lorsqu’il s’agit d’atténuer les perturbations potentielles causées par le télétravail.

2. Passer au digital

En plein âge d’or des nouvelles technologies, une foule d’entreprises développe depuis des années des alternatives à presque tous les processus commerciaux. Qu’il s’agisse de rendez-vous en visioconférences au lieu de réunions, de services de messagerie instantanée au lieu de conversations au bureau, ou d’outils numériques de gestion de projets au lieu de ce grand tableau mural en salle de réunion, les entreprises peuvent échanger leur quotidien physique ou présentiel contre de nouvelles habitudes digitales et s’assurer que leur main-d’œuvre est toujours équipée du soutien technique nécessaire pour réussir.

3. Favoriser le contact humain

Le contexte du “verrouillage” et de la “quarantaine” donne une perspective totalement différente du travail à distance et rappelle que, pour de nombreux employés, le fait d’être à distance pose un certain nombre de nouvelles difficultés. Cela représente un défi notamment pour les départements des ressources humaines ou de la R&D, car l’ensemble des collaborateurs doit fonctionner sans interaction humaine significative ; et il ne faut pas sous-estimer les avantages inconscients qu’il est possible de tirer du langage corporel et des éléments vocaux. 

Dans la mesure du possible, les entreprises doivent encourager les appels vidéo plus que simplement vocaux. Les ressources numérisées des RH, telles que les solutions numériques de coaching et de retour d’information des salariés, aident à gérer le bien-être des équipes et les processus de management dans des situations difficiles ou à distance. Le coaching digital est un outil efficace pour gérer le stress et identifier les forces et les ressources intérieures qui peuvent soutenir les individus pendant une crise.
Les outils technologiques peuvent résoudre de nombreux problèmes, mais souvent rien ne remplace l’ajout d’une touche humaine à la collaboration.

4. Ajuster les attentes

Pour de nombreux collaborateurs, le fait d’opérer à distance peut conduire à travailler dans des conditions moins optimales qu’au bureau. Il semble compliqué de reproduire un environnement de bureau à la maison, et des périodes prolongées de travail à distance peuvent entraîner l’ennui, une stagnation de la productivité et une tension émotionnelle supplémentaire pour les salariés. Le contexte est crucial, et les entreprises doivent toujours se rappeler que des personnes se trouvent derrière chaque courrier électronique. Dans ces circonstances, il paraît nécessaire d’adapter les attentes, en prenant également en compte l’environnement dans lequel le salarié est amené à travailler.

5. Communiquer

Des collaborateurs éloignés peut rapidement devenir des collaborateurs isolés si les entreprises ne gèrent pas la situation correctement. Pour pallier le manque d’interactions humaines au bureau, il est essentiel de s’assurer que chaque salarié a toujours le sentiment de faire partie d’une équipe plus large et que l’unité de l’entreprise est protégée autant que possible. Les fondateurs et les dirigeants d’entreprise doivent montrer l’exemple et, si possible, multiplier les rencontres avec les employés et les équipes, afin de répondre à leurs questions ou préoccupations, de les rassurer sur la compréhension de la situation et de ses enjeux et de s’assurer que la cohésion des équipes et que le sentiment d’appartenance à l’entreprise restent intacts.

 

L’élément le plus important à retenir pour les entreprises dans ce contexte sans précédent est qu’il existe bien plus que les résultats financiers : l’humain. Les salariés sont des êtres humains, avec des préoccupations individuelles, et doivent toujours être traités ainsi. Adopter un soutien personnalisé et adapté à chaque profil de collaborateur est le meilleur moyen de s’assurer qu’ils sont épanouis et en bonne santé au travail, permettant ainsi d’augmenter la productivité, de réduire le turnover et, finalement, de tirer le meilleur parti des équipes, même en télétravail.