D’origine américaine, Christi Byerly est une nomade qui a séjourné dans de multiples régions du monde. Amérique, Europe, Afrique, elle a ainsi coaché digitalement des profils issus du monde entier, n’hésitant pas à aller s’asseoir dans les champs pour capter internet dans les régions les plus reculées. Cette coach professionnelle est certifiée ICF PCC, entre autres nombreux diplômes prestigieux, et travaille actuellement pour obtenir le niveau de certification de Master Certified Coach de l’ICF. Mariée et mère de 3 enfants, Christi a embrassé une carrière dans la communication corporate pour une entreprise internationale spécialisée dans l’énergie avant de se tourner vers le coaching. Pendant plus de dix ans, son expérience lui a permis de gravir les échelons jusqu’à aller diriger une équipe internationale en France, pays où sa vie a pris un détour radical. Coach depuis 2009, date à laquelle elle débute une formation en ligne de coaching au Kenya, son approche reste centrée sur l’alignement du comportement de l’individu avec ses valeurs et ses croyances. Sa bienveillance aide ses coachés à trouver les ressources nécessaires pour apporter leur contribution à un monde meilleur, en adéquation avec leurs convictions. En 2020, Christi fonde son propre institut de coaching, le Awaken Coach Institute, dans le but de former ceux qui le souhaitent à devenir des coachs aimants et courageux.  

CoachHub : Pourquoi et comment êtes-vous devenue coach ?
Christi Byerly : C’est grâce à une amie qui suivait une formation de coach que j’ai découvert le coaching et ses bienfaits. En effet, à cette époque, je vivais une situation difficile au sein de l’entreprise pour laquelle je travaillais. Je me sentais épuisée, peu valorisée malgré les longues heures de travail et peu satisfaite alors que ma carrière était pleine de succès. Quand j’ai constaté à quel point le coaching de mon amie m’avait aidée, j’ai commencé à aspirer à devenir coach moi-même. J’ai donc entrepris une formation de coaching en ligne en septembre 2009 alors que j’étais installée au Kenya. D’ailleurs, il m’arrivait de devoir aller m’installer dans un champ pour capter la fibre correctement et pour pouvoir assister à mes cours. Au départ, je pensais devenir coach professionnel avec une claire orientation “business” et  “résultats”. Je voulais aider les femmes à progresser dans leur carrière, à apprendre de nouvelles techniques de négociation ou de communication et à atteindre leurs objectifs professionnels. Puis, suite à un événement personnel qui m’a apporté une grande paix intérieure, ma vision du monde et du succès a commencé à changer. Je voulais pouvoir écouter les gens avec beaucoup d’amour et de profondeur. Pour moi, la réussite n’était plus uniquement focalisée sur la carrière mais sur l’alignement de l’individu avec ses croyances, ses valeurs, son comportement et le but de son existence afin qu’il puisse trouver son identité. Lorsque mes coachés trouvent leur identité profonde, ils sont capables d’atteindre les sommets facilement dans leur vie personnelle et professionnelle, et cela en accord avec leurs convictions. Tout coule de source, et la carrière est directement impactée par cet alignement. Ainsi, en dix ans de profession, j’ai eu plus de 2000 conversations de coaching avec plus de 300 personnes, et mes clients continuent de me surprendre et de me ravir. Cette année, je lance ma propre école de formation de coach en juin, le Awaken Coach Institute, où mes étudiants pourront en apprendre plus sur le coaching, sur les techniques de coaching, et sur comment changer la vie de leurs coachés en posant sur eux un regard bienveillant. 

CoachHub : Pouvez-vous nous en dire plus sur votre école de coaching ?
Christi Byerly : Durant ma carrière de coach, j’ai été régulièrement sollicitée pour créer des programmes de formation au coaching ou pour former moi-même des coachs fraîchement diplômés. Il m’est donc apparu naturel de fonder mon propre programme et c’est ainsi que The Awaken Coach Institute est né. Pourquoi ce nom ? Parce que je souhaite que chacun puisse vivre cet éveil que j’ai pu moi-même expérimenter en tant que coach. Mon désir est de permettre à ces coachs débutants d’avoir une approche rigoureuse et structurée du coaching et de ses principes, tout en leur permettant d’accompagner leurs clients avec plus de bienveillance et de compassion. Cours, exercices, vidéos, j’utilise beaucoup de ressources différentes pour accompagner mes étudiants dans leur parcours. Une mini-formation est disponible gratuitement pour pouvoir donner un avant-goût du programme à tous ceux qui seraient intéressés. Avec le Awaken Coach Institute, je souhaite aller au-delà de ce que proposent de nombreuses écoles de coaching aujourd’hui. Je souhaite que de plus en plus de gens s’éveillent à eux-mêmes et construisent un monde où la compassion et l’empathie sont la norme. 

CoachHub : Quelle est votre approche avec vos clients lors d’une session de coaching ? Avez-vous un outil favori ?
Christi Byerly : Lorsqu’un client ou une cliente commence une session avec moi, je prête beaucoup d’attention à son comportement, ses émotions, ses croyances, sa posture. Il est important de pouvoir comprendre ce que le coaché veut obtenir du coaching. Cela m’aide par la suite à savoir où aller dans la conversation pour obtenir le changement de comportement souhaité, le plus naturellement et le plus durablement possible. Ecouter profondément mon client, avec bienveillance et sans jugement, est primordial pour arriver à saisir sa vision du monde. Pour être un bon coach, il faut être un coach aimant, créatif, à l’écoute mais aussi capable de dire la vérité au coaché ou tout du moins ce qui a été observé durant la séance. Cette phase d’observation et de compréhension est très importante. J’aime beaucoup utiliser le modèle de coaching des six niveaux neurologiques de Robert Dilts lorsque mes clients sont prêts à aller plus en profondeur dans leur coaching. Cet outil me permet de déconstruire les croyances limitantes que mes clients pensent avoir sur eux-mêmes et qui les empêchent de réaliser leurs ambitions. Si on est persuadé d’être incapable, on aura plus de mal à atteindre ses objectifs que lorsque l’on est persuadé d’être capable de tout. Ce sont ces croyances, qui sont parfois très anciennes ou ancrées depuis trop longtemps, qu’il faut réussir à modifier. J’aime aussi orienter mes clients vers une recherche de leur vraie identité pour pouvoir aligner leurs comportements avec leurs convictions. Lorsqu’il y a un véritable alignement interne, il y a un incroyable sentiment de paix et de puissance que je peux voir, entendre et ressentir chez mes coachés. Je demande aussi à mes coachés de se considérer avec compassion peu importe leur situation, selon la méthode de Kristin Neff

CoachHub : Comment le coaching peut aider à dépasser ses blocages ?
Christi Byerly : Le coaching aide à savoir clairement ce que l’on désire pour le futur tout en réussissant à trouver son identité profonde. Et cela dans tous les domaines. Un blocage est toujours situé à l’intérieur de soi, souvent liés à des messages de peur ou de honte. Il est important de se plonger à l’intérieur de soi, de se connaître, de découvrir les messages du critique qui sommeille en nous, de les accepter pour pouvoir les dépasser et faire de son monde extérieur le reflet de son monde intérieur. Le coach est un accompagnant en ce qu’il guide l’exploration de soi, il ouvre le champ des opportunités pour permettre au coaché de se responsabiliser et de faire le meilleur choix pour lui en accord avec son identité et en se tournant pleinement vers le futur. Le coach va aussi accompagner le coaché dans la prise de décision. Il aide à approfondir le désir d’atteindre son objectif. D’après mon expérience personnelle, le client n’est généralement même pas conscient de ce qu’il est possible de faire tant au niveau personnel que professionnel. Au début, il se fixe des objectifs de réussite faciles et réalisables mais qui lui semblent pourtant insurmontables. À la fin du coaching, il est une personne si différente, capable d’atteindre les plus hauts sommets, qu’il se demande même qui a pu fixer les objectifs de départ. Les meilleures questions à se poser lors d’un coaching sont :  “Qu’est-ce que je veux vraiment ? Qu’est-ce qui rend cela si important pour moi ? En imaginant que je réalise ce que je veux, quels seront les avantages pour moi, dans ma vie personnelle, dans ma carrière et pour le monde ? Qu’est-ce qui se trouve entre moi et l’endroit où je veux être ? Comment ce désir s’accorde-t-il avec mon objectif de carrière? Qui suis-je ?”. Lorsque l’on trouve les réponses, les blocages disparaissent. 

CoachHub : Quels types de profil coachez-vous ?
Christi Byerly : Dans le cadre de mon entreprise de coaching, j’ai tendance à attirer principalement des femmes ambitieuses et courageuses dans la trentaine ou la quarantaine. Souvent, elles ont encore une certaine insécurité intérieure et elles ont l’impression qu’elles doivent se battent peut-être trop durement pour réussir. Ces femmes apprennent à faire tomber leur armure et à mener leur vie d’une manière plus audacieuse, plus vraie et plus conforme à ce qu’elles sont. J’ai eu le privilège d’étudier avec l’organisation de Brené Brown en 2015-2016, donc beaucoup de concepts d’empathie et de compassion, de confiance et de vulnérabilité et de courage ont été pleinement intégrés dans mon travail. J’aime beaucoup travailler sur le leadership des femmes. C’est un sujet passionnant qui m’attire car j’ai eu ces mêmes réflexions durant ma carrière de responsable de communication corporate. Ma cliente de rêve serait Jacinda Ardern, la Première Ministre néo-zélandaise. J’admire sa force et son courage. Je coache aussi des hommes qui sont souvent prêts à aller dans un travail intérieur profond, pour retrouver leur identité et gérer leurs émotions. J’aime travailler avec des personnes très créatives, qui sont prêtes à bouger leur corps, à jouer, à tenir un journal et à adopter toutes sortes de pratiques originales qui vont bouleverser leurs paradigmes restrictifs actuels et les faire évoluer vers un lieu d’amour, de courage et de pouvoir. 

CoachHub : Qu’est-ce qui fait un bon manager selon vous ?
Christi Byerly : Selon moi, on en revient toujours à l’alignement intérieur. Lorsque l’on est aligné avec ses croyances, il devient naturel de manager avec compassion et bienveillance. Un bon manager doit se connaitre en profondeur pour pouvoir agir selon ses convictions et son objectif et tenir ses promesses. Il doit aussi pouvoir être capable d’accueillir les critiques, de prendre du recul et de s’améliorer pour pouvoir toujours se dépasser. Un bon manager, c’est aussi une personne qui est prête à écouter l’autre sans jugement, à voir et faire ressortir le meilleur en l’autre, et à comprendre l’autre. Un peu comme un bon coach. Il doit être observateur et ouvert à l’autre et à la discussion. Quand on connaît bien son équipe, on sait prendre les meilleures décisions pour elle, même les plus difficiles. En effet, licencier une personne qui ne serait pas du tout à sa place dans une fonction, ou la muter à un autre poste plus adapté à sa personnalité et ses aspirations, cela prend tout son sens quand on se soucie réellement de son équipe, de ses membres et de leur bien-être.

CoachHub : Pourquoi avoir candidaté chez CoachHub ?
Christi Byerly : J’aime l’esprit start-up, l’énergie qui s’en dégage et la créativité des personnes qui travaillent chez CoachHub. J’ai rencontré Sara-Lynn, Coach Relation Manager pour CoachHub, lors d’une conférence sur le coaching à Prague et j’ai tout de suite adoré son énergie. Elle est mon point de contact chez CoachHub et fait tout ce qui est en son pouvoir pour s’assurer que je reçois chaque semaine des clients vraiment fascinants. Ce qui est intéressant avec CoachHub, c’est le fait de pouvoir me concentrer pleinement sur le coaching de mes clients. Je ne m’occupe pas du marketing ni de la mise en relation avec les coachés, ce qui me permet d’avoir un flux constant d’heures de coaching pendant que je me focalise sur l’accompagnement de mes clients et le lancement de mon école de coaching. Passer par l’intermédiaire de CoachHub rend donc les choses plus faciles au quotidien. CoachHub a aussi des critères de sélection très rigoureux concernant le recrutement de leurs coachs. Cela permet d’avoir une communauté de coachs exceptionnelle et qualifiée avec qui échanger. Aussi, CoachHub offre la possibilité à leurs employés de suivre un programme de coaching, ce que je trouve particulièrement enrichissant. Pour les coachs, pourquoi ne pas candidater ? Vous pourriez écouter des personnes intéressantes que vous n’auriez pas rencontrées autrement !

CoachHub : Que pensez-vous du coaching digital ?
Christi Byerly : J’ai commencé ma formation de coaching en ligne, c’est donc tout naturel pour moi de coacher à distance! Cela fait plus de dix ans que le digital m’accompagne dans mon métier et cela ne m’a jamais empêchée de créer une connexion puissante et bienveillante avec mes clients. Au contraire ! J’aime utiliser le plein écran pour pouvoir saisir les nuances de l’expression du visage, de l’émotion et du mouvement de mon coaché. Il y a beaucoup d’exercices qui peuvent se faire à distance également. Je demande souvent à mes clients de se lever, de bouger, de se secouer littéralement, de s’asseoir dans des chaises différentes ou de rester très actifs pendant la conversation, de la même manière que si nous étions face à face. De plus, avec le coaching digital, je ne tousse jamais sur personne ! 

 

Découvrez comment le coaching peut influencer vos employés en les aidant à développer leur plein potentiel, et n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information !