Doris Friedl est née en Autriche. Elle est coach systémique certifiée et possède plus de 25 ans d’expérience dans les ressources humaines et la gestion des opérations. Elle a travaillé avec succès avec de nombreuses entreprises internationales et à croissance rapide dans un large éventail de secteurs. 

Doris a toujours aimé explorer de nouveaux territoires et voyager. Elle parle cinq langues (Allemand, Français, Anglais, Espagnol et neerlandais) et a déjà vécu à Bruxelles, Barcelone et enfin Berlin. Outre sa préférence pour les métropoles, elle aime particulièrement vivre dans des pays étrangers, découvrir des cultures étrangères afin de travailler “différemment” en intégrant de nouvelles perspectives. 

Avec la digitalisation croissante, le marché du travail évolue rapidement : de nouvelles formes d’organisation et de nouvelles possibilités de collaboration apparaissent. L’appréciation et la coopération respectueuse vont de pair avec le besoin croissant d’auto-organisation, d’horaires de travail plus flexibles et d’un modèle de travail basé sur la confiance. Les entreprises doivent s’adapter à cette situation et apprendre à transférer davantage de responsabilités. En tant que coach, Doris accompagne les équipes dans ce processus de transformation. 

Il s’agit notamment d’inspirer et de responsabiliser les dirigeants, d’améliorer la culture d’entreprise et la communication interne, ainsi que d’analyser et d’optimiser les processus dans un environnement interculturel. Son enthousiasme pour ces sujets, associé à son expérience de la vie et de la profession, est son carburant pour un coaching d’entreprise réussi. Dans cet entretien, elle nous en dit plus sur ses méthodes de coaching, ses points de vue personnels et donne un aperçu de sa vie quotidienne de coach. 

CoachHub : Pourquoi avez-vous décidé de devenir coach ? 

Jusqu’à présent, au cours de ma carrière professionnelle, j’ai travaillé dans de nombreuses entreprises dynamiques, en pleine évolution et en pleine croissance, avec des cultures d’entreprise différentes. J’ai donc fait l’expérience directe des difficultés et des défis des processus de transformation. Le désir de faciliter un autre type de leadership et une autre façon de travailler avec les gens a grandi au fil des ans. Soutenir les employés dans le développement de leur potentiel représente une situation gagnant-gagnant tant pour la personne coachée que pour les entreprises elles-mêmes. Fort de ces connaissances, j’ai décidé de suivre une formation de coach à temps partiel. En tant que coach systémique, la capacité d’autoréflexion est une exigence fondamentale pour pouvoir façonner son environnement en fonction de ses propres besoins, de ses valeurs et en fixant ses propres objectifs. 

CoachHub : Quelles méthodes et techniques de coaching utilisez-vous ? 

En tant que coach certifiée, systémique-intégrative, j’utilise de nombreuses méthodes et techniques de coaching spécifiquement adaptées aux besoins de mes coachés pour obtenir le changement de comportement souhaité de manière naturelle et durable. Je suis une approche systémique constructiviste du coaching, centrée sur le client selon Carl Rogers ainsi que l’approche hypnothérapeutique selon Milton H. Erickson. En outre, j’utilise les connaissances de la thérapie cognitivo-comportementale, notamment selon la thérapie rationnelle-émotive (RET) d’Albert Ellis

Les techniques qui se sont avérées particulièrement efficaces dans ma pratique du coaching sont “L’Ennéagramme : modèle de communication” et “L’équipe intérieure” selon Friedemann Schulz von Thun. Ils offrent la possibilité d’acquérir une meilleure connaissance de soi, de mieux utiliser son propre potentiel et de s’épanouir personnellement.

Le modèle de communication non violente selon Marshall B. Rosenberg permet quant à lui de se comporter de telle sorte que le flux de communication débouche sur plus de confiance et de joie de vivre. Elle est donc utile non seulement dans la vie quotidienne, mais aussi dans la résolution des conflits personnels et professionnels. 

CoachHub : Quelle est votre marque de fabrique personnelle en matière de coaching ? Qu’est-ce qui rend votre coaching spécial ? 

Autant en tant que coach que dans ma vie privée, j’attache une grande importance à avoir une communication claire et honnête. Je suis convaincue de l’efficacité du modèle de communication non violente, c’est pourquoi j’essaie de l’intégrer au mieux dans ma vie quotidienne. 

Selon le modèle de Rosenberg, l’empathie est une condition préalable essentielle à une communication réussie. Étant donné que j’ai de l’expérience dans le domaine du développement organisationnel et de la gestion des personnes, et que j’ai également vécu de nombreux changements (comme déménager dans différents pays, apprendre de nouvelles langues et cultures, travailler dans une grande variété de secteurs et de tailles d’entreprises, des start-ups à la scène créative), je peux très bien faire preuve d’empathie envers mes coachés, notamment dans mon écoute. En outre, mes coachés peuvent s’attendre non seulement à une oreille attentive, mais aussi à mon sens de l’humour autrichien 😉 

CoachHub : Quelle est votre approche personnelle du coaching ?

Par le biais de mon coaching, je vise à inspirer et à motiver les gens avec énergie et reconnaissance. Je considère que ma mission est de contribuer à créer un environnement de travail favorable à l’épanouissement de la vie professionnelle et privée. Mes plus grandes forces résident dans l’écoute empathique, ma capacité à travailler mon réseau ainsi que mon état d’esprit totalement orienté vers la recherche de solutions. Je reconnais les structures et je parviens à inspirer les gens pour qu’ils mènent une vie épanouie, tant sur le plan professionnel que privé. J’adore travailler mon networking aussi puisqu’il permet de créer de nouvelles relations. 

CoachHub : Quelle est la bonne pratique ou le conseil de coach que vous utilisez personnellement dans votre vie quotidienne ? 

Il est important de faire une pause après les succès et de les célébrer pour soi-même ou dans l’équipe. Il ne s’agit pas seulement de célébrer les grands succès, mais les petites réussites quotidiennes. La meilleure façon de le faire est de vous remercier pour votre succès. En faisant une pause et en nous remerciant consciemment, nous devenons plus attentifs au moment présent. Les choses que nous considérons comme acquises deviennent ainsi spéciales et nous retrouvons plus d’énergie. Surtout dans la vie quotidienne d’aujourd’hui, hyper connectée, hyper speed, c’est un exercice important.

CoachHub : Selon vous, qu’est-ce qui fait un bon coach ?

Pour moi, il n’y a pas de bon coach au sens large mais un coach bon pour moi et fait pour moi. C’est-à-dire un coach qui va réellement me comprendre et me soutenir. Cela passe aussi par des critères de personnalité, d’approche, de ressenti. Bien entendu, il est important que le bon coach connaisse également les hauts et les bas du coaché et qu’il travaille en permanence à son propre développement. Les compétences fondamentales à avoir selon moi sont la communication ouverte, l’empathie, la curiosité, la créativité et la pensée systémique. En effet, le coach a une attitude professionnelle et soutient le coaché en lui donnant des impulsions pour suivre sa propre voie.

CoachHub : Selon vous, quelles sont les compétences essentielles pour être un bon leader aujourd’hui ? 

Les managers veulent généralement des employés auto-organisés et motivés. Pour y parvenir, l’environnement doit être fondamentalement basé sur la confiance. Les managers doivent apprendre à lâcher prise et à transférer des responsabilités pour que les employés puissent essayer de nouvelles choses et prendre des responsabilités. 

Pour établir une relation de confiance, il faut une attitude favorable de la part de l’employé et du manager ! Des compétences telles que l’écoute active, une communication claire et complète (par exemple sur le sens de l’activité) sont particulièrement importantes, tout comme la promotion de la collaboration et, bien sûr, la volonté d’autoréflexion et de perfectionnement. Ce dernier point s’applique tant à soi-même qu’aux membres de l’équipe. À mon avis, un bon manager est un mentor à hauteur d’homme et implique idéalement l’équipe dans les processus de décision. 

CoachHub : Pourquoi le coaching peut-il aider à surmonter les blocages ?

Dans le coaching, les expériences et les schémas de pensée et d’action qui en résultent sont examinés de plus près et, surtout, rendus visibles. Par la suite, d’autres modes de pensée et convictions sont élaborés afin de pouvoir expérimenter de nouvelles actions. La nouvelle action consiste principalement à sortir lentement de sa zone de confort. Comme ces nouveaux schémas de pensée et d’action viennent du coaché lui-même, il est plus facile d’essayer de nouvelles choses que si quelqu’un – comme dans une consultation classique – vous dit quoi faire.

CoachHub : D’après votre expérience, comment savez-vous que le coaching est réussi ? 

Ensemble, nous constatons que de nouvelles voies s’ouvrent, nous atteignons les objectifs fixés au début du coaching et la personne coachée quitte le rendez-vous en se sentant mieux.

CoachHub : Pourquoi avez-vous décidé de travailler avec CoachHub ? 

Même avant Covid-19, je faisais de plus en plus de coaching en ligne. D’une part, parce qu’il est flexible et d’autre part, parce que je suis convaincue que créer une relation avec le coaché depuis son environnement personnel et où il se sent en confiance est également possible à distance. CoachHub est une plateforme de coaching très professionnelle et me donne l’occasion de travailler dans un plus grand rayon et dans une grande variété de secteurs et d’entreprises. Le processus d’acquisition pour moi en tant que coach est complètement éliminé, ce qui me permet de me concentrer entièrement sur mon travail. Je trouve également que les exercices proposés par CoachHub pour les coachés sont très utiles pour renforcer à long terme ce qui a été discuté lors des sessions. Dans l’ensemble, je trouve la collaboration avec CoachHub en tant que coach très professionnelle et agréable.

CoachHub : Quelles tendances observez-vous actuellement dans le domaine du coaching ? 

Le coaching devient de plus en plus important, car les gens ont besoin de la possibilité de prendre le temps de se poser notamment dans nos contextes hyper mouvants actuels, du travail à distance et des exigences accrues de la part de l’employeur. Ils ont besoin de temps pour percevoir leurs besoins et en tenir compte dans leur vie, ainsi que pour travailler sur des soft skills telles que la résilience, la gestion du stress etc. Pour les employeurs aussi, la prise en compte des besoins personnels de chacun devient de plus en plus importante. Les gens se concentrent de plus en plus sur le sens de leurs activités professionnelles. Pour fidéliser les employés, il est important d’être en mesure d’offrir le perfectionnement exigé, notamment par les jeunes générations. 

CoachHub : Avez-vous quelque chose à ajouter pour conclure l’interview ? 

Nous vivons dans un monde qui évolue rapidement. Dans ce contexte, chacun doit clarifier pour lui-même dans quelle mesure il peut accompagner les changements et y réfléchir. Les employés doivent apprendre à se prendre en charge, tandis que la direction doit se concentrer sur les personnes et les impliquer avec leurs besoins dans les processus de changement, petits et grands. C’est la garantie d’un succès économique et d’un personnel sain et motivé, doté de nombreuses connaissances qui restent dans l’entreprise à long terme.

Pour en savoir plus sur CoachHub et nos solutions, n’hésitez pas à nous contacter